Réinstallation du serveur de linux azur

Nous profitons de la mise en place du RGPD ( https://www.cnil.fr/fr/principes-cles/rgpd-se-preparer-en-6-etapes ) pour réinstaller le site linux-azur qui a souffert le mois dernier.

Si vous avez les compétences webmestre, admin système vous êtes les bienvenus pour nous donner un coup de main.

Nous espérons pouvoir le faire le plus tôt possible. Nous n’avons pas encore clairement établit toutes les modalités pratiques, qui commencent par obtenir une autre instance chez notre hébergeur Heberg24 (https://www.heberg-24.com/) qui rappelons-le nous héberge gratuitement.

Le serveur de linux azur héberge principalement les listes de diffusions, le site principal, le wiki et les outils internes de gestion.

Durant la maintenance, les listes de diffusion dont celle-ci seront inutilisable.

Pour nous contacter :

linux azur a:
– un compte irc sur freende ( servur chat.freenode.net, compte #linuxazur )
– un compte mastodon sur https://framapiaf.org : @LinuxAzur
– un compte twitter @LinuxAzur

Je tenterais de mettre des informations sur mon blog : https://www4.artisanlogiciel.net/

Merci à tous !

Site compromis. Blog LAZ mis à jour.

Notre site a été compromis ,notre site wordpress ne répondait plus.

Le site blog.linux-azur.org courant a été mis à jour à la main aujourd’hui le 7 Mai 2018 depuis la 4.9.5-fr avec le wp-config.php laz (sous git) par philippe.

Le site drupal devait être migré en version 8 mais il semble que la migration n’ait pas eu lieu complètement, donc www.linux-azur.org n’est pas accessible en ce moment.

Comme nous sommes plusieurs à intervenir sur ce site ce serait bien de faire un état des lieux,  la compromission du serveur peut nécessiter une réinstallation complète.

Vendredi tout est permis !

Belle RAL ce soir à Antibes avec les habitués.

Véronique Fritière, notre présidente élue à la dernière assemblée générale du 10 février, participe à la RAL et retrouve avec bonheur les responsables de la maison des associations d’Antibes qui nous accueillent toujours chaleureusement.

Les habitués sont répartis autours des tables disposées en un grand carré, la cloison entre les deux salles est ouverte nous proposant un grand espace. Chacun avec son ordinateur portable sous sa distribution préférée, des échanges ont lieu entre les voisins. Distributions Linux Ubuntu, OpenSuse et Arch pour ce que j’ai pu voir, mais je sais que Jack en a plus d’une sous le capot 😉

Presque toutes les compétences sont là, Piernov arrive et est accueilli par un concert d’éloges.

Pour ma part j’ai aidé pour les questions suivantes :

Didier désirait installer PhotoFlare Community Edition sous Ubuntu 16.04. PhotoFlare est un logiciel de retouche photo simple. Il est écrit en C++ et s’appuie sur les libraires Qt. Pour le télécharger  http://photoflare.io/downloads/ . La difficulté ici est de choisir le bon paquet car la version 1.5 est proposée pour 3 version d’Ubuntu en 64 et 32 bits, choisir la mauvaise empêche de rectifier le tir par la suite. Pour s’en sortir il faut purger le paquet de la mauvaise version : sudo dpg remove –purge photoflare.

Bob souhaite récupérer son agenda géré sous California. California est un logiciel simple pour voir son calendrier en ligne, il conserve le calendrier local sur la machine, la difficulté ici est de trouver où. Non maintenu depuis trois ans, lorsqu’on l’utilise on aimerait pouvoir facilement exporter ses données, cette option n’est pas fournie. Il est écrit en vala et s’appuie sur la librairie d’Evolution. Donc, sous Ubuntu, le fichier à chercher est sous le répertoire utilisateur, sous .local/share/evolution/calendar/system/calendar.ics. Comme ce fichier est géré par un service Evolution si on le change il faut s’assurer de stopper Evolution, le plus simple étant de fermer sa session graphique et de la ré-ouvrir.
Mais Bob doit nous quitter, il a sont dernier car pour rentrer sur Menton – si un autre mentonnais désirait covoiturer, ce serait une aubaine…  🙂 –

Avec Patrice Reich nous découvrons avec Alain – alors qu’il est déjà plus de 20 heures –  FlowBlade qu’il installe en deux temps trois mouvements (symphoniques) sous son arch linux avec yaourt. FlowBlade https://jliljebl.github.io/flowblade/ est un logiciel de montage vidéo qui utilise les effets des librairies G’MIC http://gmic.eu/. La version ne semble pas stable, un import de clip nous fait crasher le serveur X, puis le test des effets g’mic ne fonctionne pas. Manquant de temps Patrice n’a pas pu montrer autre chose qu’un effet statique sur une image fixe gmic; mais ceci fera – je l’espère – l’objet d’une vidéo.

La plus grande partie des questions ont trouvé leur réponses, donc une soirée réussie dans une ambiance amicale.

Notre prochaine rencontre est à Callian mercredi 21 février puis à Peymeinade, Saint Raphaël, Learning Centre Sophia, Bar sur Loup , Valbonne…

Nous nous retrouverons à Antibes le mois prochain  le 16 Mars. Bon Week-end.

Appel à Participation pour la Journée Méditerranéenne du logiciel libre

Si Vous avez déjà participé aux JM2L vous connaissez l’ambiance presque familiale qu’il y règne et son accueil chaleureux.

Les organisateurs historiques Véronique et FX, bien qu’ayant déménagés dans le nord de la France, sont toujours actifs et seront là le jour J sur les stands et pour une conférence et pour vous accueillir 🙂

Jusqu’au 7 novembre 2017 l’équipe du Staff des JM2L recevra les propositions de conférences, d’ateliers et de stand qui aura lieu le 25 novembre. Nous attendons jusqu’à trois cents personnes pour cette journée.

L’organisation d’un tel événement est une source inépuisable de stress intense pour les membres du Staff qui travaillent bénévolement sur leur temps libre pour rendre ceci possible. Pour devenir membre du Staff il suffit d’avoir du temps à consacrer à l’organisation et pouvoir se déplacer sur le site des JM2L au moins le jour J et partager les valeurs du libre. Vous êtes les bienvenus jusqu’au dernier jour pour nous rejoindre au Staff.

Cette année est la dixième édition, elle s’est réveillée un peu mollement comme un marmotte après deux années d’hibernation, elle a depuis septembre repris le tonus nécessaire pour en faire une édition mémorable. Xavier Debert à la fois conférencier et membre du Staff, nous apporte une nouvelle énergie ; la rencontre du 5 octobre au Learning Centre du campus Sophiatech a réuni plus de dix personnes actives ( un grand merci a tous 🙂 ) et a confirmé notre capacité à assurer un événement de qualité ;

Et la marmotte ? Cette année nous invitons Jehan et Aryeom des projets Gimp et Zemarmot, la marmotte sera donc le marqueur pour l’identité visuelle de cette édition.

Cette édition sera aussi placée sous le signe de la nostalgie, car après neuf éditions depuis 2006 nous avons des heures de conférences, des anecdotes et des souvenirs de moments partagés. C’est aussi ces instants de bonheur que nous désirons retrouver à nouveau parmi les personnes de la communauté du libre que nous aimons tant. Nous remercions Thierry Stœhr qui reviendra cette année encore avec une nouvelle conférence que nous attendons avec impatience.

Il y a certes des incertitudes avec lesquelles il faut s’adapter comme la météo, le climat doux de la côte d’azur nous a toujours fourni des JM2L sous le soleil, ce que nous souhaitons cette année aussi.

Dans les locaux historiques de Polytech sur le campus Sophiatech, qui s’est étoffé de nombreux équipements depuis la première édition en 2006 l’université de Sophia Antipolis nous met à disposition deux amphi de conférences et plus de dix salles utilisables pour des conférences, des ateliers et un grand hall pour les stands.

Le site des JM2L a été écrit tout spécialement en python presqu’intégralement par FX pour cet événement et sert de base depuis plusieurs éditions. Son code est libre et disponible sous git, et vous pouvez aussi y contribuer.

Via ce site, vous pouvez vous enregistrer et proposer des ateliers, conférences et stands de façon autonome.

Deux semaines avant l’événement le Learning Centre qui abrite la bibliothèque universitaire du campus accueillera une exposition de panneaux sur le logiciel libre pour sensibiliser les étudiants.

Nous nous retrouvons régulièrement le lundi et le jeudi sur le canal irc freenode #jm2l.

La distribution des banderoles et kakémonos peut commencer !

kak_bandLe nouveau matériel de communication visuelle de notre association est livré !

Le résultat est très réussi et je vous invite à venir les voir lors de nos RAL où nous ne manquerons pas de nous en servir.

Il y a trois kakémonos et 3 banderoles à oeillets disposant chacune d’un lot de fixations.

Les kakémonos sont dans des sacoches de transport.

kak

Le kakémono se range dans sa base disposant d’un enrouleur, il est maintenu ouvert par une tige repliable en trois morceaux qui se loge aussi dans la base, le tout replié tient dans la sacoche de transport.

Les tâches blanches sur la photo sont des reflets du soleil, l’impression est sans défauts. Le QRcode en bas à droite est fonctionnel, utilisé sur un appareil photo il renvoie à notre site https://linux-azur.org. Pour savoir comment nous avons fait fabriquer ces supports, reportez vous au billet précédent.

Notre manifestation bisannuelle des Journées méditerranéennes du libre (JM2L) bénéficiera de ces nouveaux supports.

 

 

Bientôt de nouveaux kakémonos !

Nous avons passé commandes pour trois kakémonos et 3 banderoles verticales Linux Azur pour un total de 225.48 euros ttc.
Elles serviront pour les Rencontres et pour les JM2L

banderolelazqrcode

Le site choisi pour faire le travail est HelloPrint . N’ayant pas retrouvé le fichier ayant servi à faire les précédents, Véro en a recréé un. Notre Tux-Azur déjà pourvu d’une planche à voile se voit raffraichir par un verre de menthe à l’eau ( ou bien de jet27 va savoir … ).

Philippe a retravaillé l’image pour la mettre aux dimensions ( 80cm x 2m ) et ajouter un qrcode pointant vers notre site. Le résultat à été fourni en pdf.

Cela n’a pas été sans difficultés pour approuver le travail, leur page pour approuver ouvre le pdf avec un viewer javascript qui mets ma
Debian à terre ( j’ai du redémarrer avec un SysReq (R)entrer (E)n (I)slande (S)ur un (B)ateau ), j’ai finalement installé un plugin Firefox NoScript pour interdire le javascript de façon contrôlée, je vous conseille d’ailleurs cet addon et pu approuver les pdf qu’ils m’ont fournis.

En espérant que le résultat imprimé soit à la hauteur:  2 mètres 🙂

Quand ubuntu ne veut pas partager avec Windows 10.

ubuntu16_04_usbkey

Ma clé USB Cruizer a un nombre important d’installations d’Ubuntu 16.04.01 à son actif lors des multiples RAL de Linux Azur.

Mais ce matin elle n’était vraiment pas partageuse.
Sur un dv7 de 2011 avec un Windows 7 mis à niveau Windows 10, elle n’a pas proposé de partager mais juste de supprimer le système existant.
Pourtant un espace libre conséquent ( 400G ! ) était disponible.

Normalement avec Windows 10 les partitions sont de type EFI, donc il n’y a pas de limite au nombre de partitions et il est fort simple d’en ajouter.
Mais il s’agissait d’une mise à jour depuis 7 et le partitionnement avait déjà été fait en classique qui n’autorise que 4 partitions primaires.

Et biensûr les pavillion dv7 de cette époque utilisent les quatre partitions primaires boot,C: (windos10),HP_TOOLS, RECOVERY

Dans cette configuration Ubuntu ne propose que supprimer Windows 10.

Donc on a fait à la mimine, en lançant ubuntu depuis la clé . ESC F9 ( choix du périphérique d’amorçage ) + USB Cruizer U3 (celui du haut)

on sauvegarde le contenu de HP_TOOLS :

dans un terminal ( ici HP_TOOLS est en /dev/sda4 )


mkdir /mnt/hp_tools
mount /dev/sda4 /mnt/hp_tools

cp -r /mnt/hp_tools /tmp/
umount /mnt/hp_tools

on lance gparted

Il se plaint de la taille des blocs de 512 au lieu de 2048, on peut ignorer cette pop-up

il faut supprimer la partition HP_TOOLS, cette partition étant à la fin du disque elle ne pourra pas être utilisable.
Heureusement il y a de l’espace libre suite au redimensionnement du disque système, c’est cet espace libre que l’on converti en partition étendue, et dans cette partition on créé : ./boot (ext4), / (ext4) , swap (linux swap) et HP-TOOLS (fat32).

on confirme pour que gparted recréé bien les partitions.

puis on recopie le contenu sauvé de HP_TOOLS ( ici le nouveau HP_TOOLS est en /dev/sda8 ) :


mount /dev/sda8 /mnt/hp_tools
cp -r /tmp/hp_tools/* /mnt/hp_tools/
sync
umount /dev/sda8

Et on relance l’installation, avec le options on choisi /boot / et swap et c’est parti !

Cyberkiosc Valbonne, Samedi 11 février 2017

Hello beginners !

mageia

3 commandes à découvrir aujourd’hui :

  • Ouvrir une console :

En général, il suffit d’appuyer simultanément sur les touches Ctrl+Alt+T

Mais dans Mageia, cliquer sur  logo_mageia menu Outils > Konsole.
Il n’y a pas de possibilité d’ouvrir une console par un raccourci clavier  sans quitter l’environnement graphique.
lire : https://wiki.mageia.org/en/First_step_with_the_command_line_and_useful_examples#What_is_the_command_line_for_.3F

  • uname -a
    affiche les informatons du système
  • cat /etc/lsb-release
    affiche le contenu du fichier lsb-release
  • lspci
    liste tous les périphériques de l’ordinateur sauf les périphériques usb

Amusez-vous bien !